Eglise saint Sulpice

Quand on arrive de Sens et que l'on entre dans la vallée de la Mauvotte, il est impossible de ne pas apercevoir l'église saint Sulpice de Voisines.

Tel un berger, elle surveille son troupeau de maisons depuis le XII éme siècle et garde jalousement ses enfants morts, au pied de sa tour, dans le vieux cimetière. Hélas les
temps modernes ont fait que, la population de Voisines se multipliant, un nouveau cimetière fut implanté loin du village.

En 1111 l'abbaye saint Jean de Sens s'est vue attribuée l'église de Voisines et c'est en 1132 que l'on songe a la construction de l'église saint Sulpice en remplacement d'une petite église romane précédemment détruite.

 La date de l’édification de saint Sulpice se situe à la fin du XII éme et au début du XIII éme siècle. Elle doit son existence à l'abbaye saint Jean de Sens et, sans doute, à la participation du seigneur de Voisines, le chevalier Anseau III de Trainel.

On peut y voire un tableau de grande dimension représentant l’évêque saint Sulpice, un autel datant du XVII ème siècle, une chaire datant de 1874, et des peintures de saint Antoine, de saint Eloi, et de saint Hubert à la chasse.

Malheureusement le temps a fait son oeuvre et les tableaux sont assez dégradés.

La grosse et la petite cloche datent de 1569 et

une rumeur nous raconte que, lors de la guerre de 1870, ces deux cloches furent cachées dans une grotte située sur le chemin des Hautes Bergeries afin de ne pas être fondues par les Prussiens.
Cette grotte existe toujours sous le nom de  "Cave à clocher".